Le plus grand choix de salon cuir et tissu de qualité aux meilleurs prix depuis 40 ans

Charleroi :
071 / 375 375

Namur :
081 / 21 00 23

Waterloo :
02 / 354 65 88

Ouvert tous les jours de 10h à 18h30, même le dimanche de 11h à 18h

Page précédenteAccueilActualitésLe saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

13/03/2023

Dans l’Antiquité, les Grecs recevaient leurs invités sur des lits-banquettes recouverts par des voilages

Si, pour certains, ce sont les sultans arabes qui auraient été les premiers à imaginer le canapé en créant un meuble recouvert de tissus précieux utilisé comme trône, une autre théorie fait remonter l’origine du canapé à la Grèce antique. À l’époque, on reçoit ses invités sur une espèce de lit-banquette en bois, bronze ou marbre. Ce meuble est recouvert de voilages pour se protéger des moustiques (kônôps en grec) et, logiquement, il est appelé kônôpeion. Cette pratique existait également chez les Égyptiens.

Plus tard, les Romains installent carrément ce canapé dans leur salle à manger où ils reçoivent également leurs invités pour converser, mais surtout pour manger. Seuls les hommes de la haute société les utilisent. Les femmes et les enfants sont exclus. Désigné, dans un premier temps, sous le nom de triclinium, ce meuble est ensuite appelé canapeum.

Le canapé est alors un meuble réservé aux riches et aux puissants. Dans nos régions, au Moyen Âge, il est essentiellement présent dans les châteaux. Accompagné de coussins confortables et d’un matelas, il figure dans les salons où les maîtres des lieux reçoivent leurs invités. Ensuite, toujours dans le but d’apporter plus de confort, le canapé se dote de dossiers et d’accoudoirs rembourrés. C’est ainsi qu’avec ses gros coussins, le canapé moderne apparaît lentement.

Au XVIIe siècle, il est le meuble préféré des gentilshommes, des courtisans et des courtisanes qui passent des heures à converser dans les salons. Sous Louis XIV et Louis XV, les formes du canapé s’affinent et s’arrondissent. On assiste ensuite à la naissance du canapé en tissu. Sous la Restauration (1814-1815), période durant laquelle se développe la restauration de la monarchie en tant que régime politique en France, le canapé connaît son heure de gloire. Il apparaît dans les salons de tous les bourgeois et est fabriqué en quantité industrielle. En Angleterre, le canapé Chesterfield, recouvert de cuir et capitonné, est très apprécié. Très élégant, mais pas spécialement confortable.

Au début du XXe siècle, le canapé (également appelé divan ou sofa) évolue, notamment avec le style Art déco qui lui donne des lignes très épurées. La mode du canapé explose dans la deuxième moitié du XXe siècle lorsque le séjour devient la pièce principale de l’habitation, une mode lancée aux États-Unis avec le fameux living-room, la pièce à vivre où on associe le salon et la salle à manger.

De nos jours, le canapé est souvent une des plus belles pièces du séjour, qu’il soit en cuir ou en tissu. Et, pour les petites pièces, certains modèles peuvent se transformer en lit (le canapé-lit, le fameux clic-clac notamment). Des artistes se sont spécialisés dans la fabrication des canapés, signant de véritables chefs-d’œuvre : notamment, le Togo de Ligne Roset, le LC5 Le Corbusier, le Swan Sofa de Jacobsen, le Pumpkin de Pierre Paulin, le canapé de Florence Knoll, le Maralunga, le Living Tower de Panton…

On appelle également canapé, un petit sandwich garni, tout simplement parce que la garniture est “assise” sur la tranche de pain comme un invité dans un fauteuil…

Source : https://www.dhnet.be/lifestyle/magazine/2023/03/12/les-objets-ont-une-histoire-le-canape-qui-protegeait-des-moustiques-M7GN53IW3ZGZNILEPD2WKCCGUE/

 

Voir toutes les actualités

© 2018 www.businessadvices.be  |  Mentions légales · Vie privée · Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite et pour faciliter le partage d'informations sur les réseaux sociaux. Vous pouvez continuer sans accepter et retirer votre consentement en vous opposant au traitement basés sur l'intérêt légitime.

En savoir plus sur notre politique de confidentialité sur ce site.